À propos de nous

La mission de la Maison Spilliaert consiste à faire découvrir à un maximum de personnes l’œuvre de Léon Spilliaert. La maison s’adresse à un large public et entend jouer un rôle important dans la mise en valeur de l’œuvre et de la vie de l’artiste. La Maison Spilliaert est une maison d’art monographique et a pour ambition de proposer une nouvelle exposition deux fois par an et de se profiler comme un centre d’études scientifiques. Afin de réaliser ces différents objectifs, une bibliothèque sera accessible aux visiteurs, des publications seront éditées et des forums de discussion sur Léon Spilliaert seront également organisés.Jusqu’à présent, les études sur Léon Spilliaert étaient principalement menées dans les cercles académiques des musées et des universités. L’approche sociologique et ses relations avec la ville d’Ostende et ses habitants ont très peu été abordées. Le rôle européen particulier jouée par la ville d’Ostende dans la vie intellectuelle et artistique constitue un vaste terrain inexploré. La Maison Spilliaert est située sur la digue, à la fin des galeries royales. Très appréciées par Spilliaert, cette digue et ces galeries ont été mises en avant dans son œuvre.
Mark Vanmoerkerke (1952) a entamé sa carrière en tant que responsable de marque pour Procter & Gamble Belgique. Il est ensuite passé à l’entreprise familiale dans le secteur du tourisme comme directeur de Sun International. En 1998, il est devenu propriétaire de Sunparks Resorts où il était co-directeur. Actuellement, il est actif comme directeur dans l’immobilier (Winkelpanden) et le secteur hôtelier (Restotel.). Au cours des vingt dernières années, il a également réuni son intérêt pour l’art contemporain dans une collection d’art
Daniel Crabeels (1951) a obtenu en 1975 son diplôme de licencié en droits et est actuellement avocat au barreau de Bruges. Il est actif dans la vie culturelle d’Ostende en tant que (co)fondateur de différentes organisations culturelles comme l’asbl Camelot et l’association littéraire « De dans van Ganesh ». Egalement président de l’asbl Kultuuropbouw, Daniel Crabeels est aussi l’éditeur responsable du magazine « Visserijblad ».
Attaché aux Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique à Bruxelles, de 1974 à 2011, Anne Adriaens-Pannier (1951) a rempli les fonctions de conservateur et de chef de département. Elle dirigea la collection des œuvres sur papier du Musée d’Art Moderne et organisa nombreuses expositions monographiques et thématiques. Dès 1989, elle concentra ses recherches scientifiques sur la vie et l’œuvre de Léon Spilliaert (1881-1946). Elle obtint le titre de Docteur en Histoire de l’Art et Sciences artistiques à l’Université de Gand en 2003. De ses recherches résultent de nombreuses publications et expositions dédiées à l’artiste ainsi que la préparation à l’édition du catalogue raisonné de l’œuvre.